Pédagogie

Ouvert aux écoles, le gymnase augmenté se prête à une infinité d’exploitations didactiques et pédagogiques dans différents champs disciplinaires.

L’immersion collective dans un univers virtuel permet aux enseignants de faire expérimenter aux enfants une période historique : parcourir un marché de la Rome antique, revivre une bataille navale.

L’appropriation des notions physiques complexes se trouve facilité par la visualisation immersive et la manipulation concrète de concepts : visualiser le mouvement brownien, manipuler des forces et des objets pour comprendre la mécanique newtonienne ou la théorie de la relativité. Grâce à la conjugaison des dispositifs d’immersion et de systèmes haptiques, on peut ressentir physiquement la surface de planètes lointaines, percevoir les distances astronomiques, visualiser des fonctions mathématiques.

Le gymnase permet l’apprentissage de règles et tactiques complexes : comprendre le hors jeu, construire des mouvements tactiques collectifs, rejouer et analyser de matchs professionnels. On peut imaginer faire revivre à la taille et la vitesse réelle à une équipe amateur de handball un match de l’équipe de France championne du monde, pour ressentir physiquement la souplesse de ses tactiques et sa rapidité d’exécution;
On peut dans ce lieu ludifier l’apprentissage de toute activité physique collective, comme la danse. On imagine l’apprentissage de danses collectives complexes, intégrant la détection des mouvements et l’affichage du mouvement suivant à chacun des danseurs.

Cet espace est proprement interdisciplinaire et favorise des approches pédagogiques diversifiées. La taille de l’espace permet l’apprentissage par le jeu, qui peut lui même intégrer des mouvements collectifs. Par exemple, des enfants pourraient, comme dans le fameux jeu sur smartphone “Angry birds” apprendre la physique du mouvement à une échelle gigantesque. L’espace se prêtera également bien à l’apprentissage de la programmation, pour faire évoluer l’environnement virtuel de la salle, modéliser les règles de jeux avec des langages visuels dédiés à la programmation pour les enfants comme scratch.

En permettant de créer des programmes visualisables sur une salle entière avec laquelle les enfants peuvent interagir, on ouvre de nouvelles dynamiques pédagogiques. Il est également facile d’y intégrer des robots10. L’ouverture de l’école à ce lieu hautement technique soutient l’approche d’apprentissage par projet interdisciplinaires.